La pin-up du mercredi : Élisabeth Borne

« Will you still need me, will you still feed me, when I’m sixty-four ? ». C’est probablement par amour des Beatles qu’Élisabeth Borne considère que les 64 ans comme âge de départ à la retraite ne sont « pas négociables ». Le problème, c’est que l’âge de départ de chacun d’entre-nous dans la tombe l’est encore moins, négociable. Et pour un certain nombre, il survient avant 64 ans.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La pin-up du mercredi : les vieux

Les vieux ne parlent plus, mais se font entendre pendant qu’ils sont encore (un peu) jeunes. La France n’a pas envie de travailler jusque dans la tombe, et vibre encore pour la retraite à 60 ans. Pas de chance, plus on vit vieux, plus on trime tard. Et tant pis pour ceux qu’un cancer ou autre joyeuseté emportera avant. On n’est pas sur terre pour se marrer, pas de raison qu’on aille sous terre en rigolant.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec | Laisser un commentaire

La pin-up du mercredi : la retraite

Les médias retiennent tellement leur souffle qu’on frôle l’intoxication au monoxyde de carbone. Le 19 janvier, c’est le Jour de gloire qui arrive, ou pas. Grève générale, chaos généralisé, ou tempête dans un verre d’eau, Dry January oblige ? À la traîne des Gilets Jaunes, chaînes et radios d’information mettent en scène le conflit social comme le dernier Marvel, jusque dans la médiocrité du scénario.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec | Laisser un commentaire

La pin-up du mercredi : Zinédine Zidane

Dans la France de Charlie, on peut rire de tout, mais pas avec Zinédine Zidane. Pour s’être copieusement fichu de la gueule de la « légende » Zidane, le président de la FFF Noël Le Graët est sifflé hors-jeu par la France entière, exceptée celle qui n’en à rien à foot. Zizou peut d’ores et déjà résilier sa convention obsèques : il sait par avance qu’il aura des funérailles nationales et sa place d’office au Panthéon.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La pin-up du mercredi: Makiivka

Les soldats russes ont fait la bombe pour le réveillon à Makiivka. Hop, des SMS en pagaille à minuit, et boum ! Le feu d’artifice quelques minutes plus tard. La Russie annonce une soixantaine de morts, l’Ukraine plusieurs centaines, difficile de savoir qui voit juste avec plusieurs coupes de champagne dans le nez, mais une chose est certaine : Poutine s’est réveillé avec une belle gueule de bois.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec , , | Un commentaire

La pin-up du mercredi : les législatives

En France, la politique est avant tout une question d’illusion. Mélenchon a fini troisième mais appelle les Français à l’élire premier ministre. Marine Le Pen fait 42 % au second tour mais proclame une étincelante victoire. Et Macron pavoise avec un score de 58 %, qu’il n’a obtenu que grâce à son adversaire. Encore un peu et Jean Lassalle va annoncer la constitution d’un gouvernement en exil.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec | Un commentaire

La pin-up du mercredi : Jean-Pierre Pernaut

Le commando Pernaut ne frappera plus dans les bistros sur les coups de 13 heures. Terminé le sourire extatique pour annoncer de la neige en hiver, finis les commentaires grinçants sur ces étrangers qui viennent voler la misère à nos pauvres. Jean-Pierre Pernaut s’en est allé avant de pouvoir se présenter à la présidentielle. C’est toujours ça de pris sur le bordel qui nous attend.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec | Laisser un commentaire

La pin-up du mercredi : la guerre

Amis nostalgiques, réjouissez-vous. L’Europe se farcit un remake de la grippe espagnole, et se paye une guerre de territoires comme au bon vieux temps de tonton Adolf. Ajoutez à cela qu’on nous annonce prochainement des inédits de Céline, et que Zemmour est assuré de pouvoir nous réchauffer du Philippe Henriot dans les oreilles jusqu’au premier tour de la présidentielle. Y a de la joie !

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La pin-up du mercredi : les parrainages

Les aura, les aura pas ? La vie politique française s’inquiète presque autant des parrainages que de la situation en Ukraine. Non, c’est pour rire : les parrainages c’est plus important. Et voici Zemmour ou Le Pen hurler contre le déni de démocratie. Ce qui est au moins aussi drôle qu’imaginer Benito Mussolini en appeler à la Convention de Genève au moment de se faire pendre par les pieds.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec | Laisser un commentaire

La pin-up du mercredi : le grand remplacement

Valérie Pécresse est maligne. En balançant dans son discours la notion du « grand remplacement », elle a fait en sorte que personne ne remarque toutes les autres conneries qu’il pouvait contenir. Il est vrai que son phrasé poussif avait besoin de quelques formules chocs. Avec ses intonations aussi datées que le Carbone 14, la candidate LR tenait bien plus de Poincaré que de Cicéron.

Continuer la lecture

Publié dans La pin-up du mercredi | Marqué avec | Laisser un commentaire