La pin-up du mercredi: Makiivka

Les soldats russes ont fait la bombe pour le réveillon à Makiivka. Hop, des SMS en pagaille à minuit, et boum ! Le feu d’artifice quelques minutes plus tard. La Russie annonce une soixantaine de morts, l’Ukraine plusieurs centaines, difficile de savoir qui voit juste avec plusieurs coupes de champagne dans le nez, mais une chose est certaine : Poutine s’est réveillé avec une belle gueule de bois.

Rire de la mort de conscrits n’aurait rien d’élégant et l’on aurait préféré enterrer les mercenaires de Wagner, mais l’on ne peut oublier que Vlad l’empaleur est le premier responsable de la mort de ses soldats. Il n’en juge pas moins que la Russie est dans le camp de la morale, notion très extensible dans son esprit malade. Quand bien même il s’en trouve encore pour se faire la vodka du diable.

Ce contenu a été publié dans La pin-up du mercredi, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

One Response to La pin-up du mercredi: Makiivka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.