La pin-up du mercredi : le rapport Sauvé


Coup de tonnerre suite au rapport Sauvé. Comment, il y avait des pédophiles dans l’Église ? Les curés nous surjouent la surprise avec une telle candeur qu’on s’en sentirait presque touché. Mais moins que leurs victimes, quand même. Et les médias reprennent en coeur la partition de la stupeur, pour ne pas froisser les fidèles (spectateurs). Comme si personne n’avait vu venir l’étendue des dégâts.

Voici une secte qui menace, pille, viole et tue depuis des millénaires en toute impunité. Qui donne son avis sur la famille, l’éducation, les mœurs, sans autre expérience que ses forfaits. Et se révèle être l’un des plus grands réseaux pédophiles du vingtième siècle. Vu sa mansuétude, comme l’on ne saurait douter de son existence, on peut se demander si le petit Jésus ne souffre pas du syndrome de Stockholm.

Ce contenu a été publié dans La pin-up du mercredi, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *