One Response to Coronavirus : Débordés et inquiets, les conspirationnistes en appellent à l’aide de l’État

  1. Loz dit :

    « navigateur libre de droits »
    Je suis suis sûr que les gafam se sont cotisés pour t’acheter une palette de Toblerone pour que tu utilises cette expression plutôt que « libre » tout court, pour être sûr que les gens ne comprennent pas que dans le Libre, c’est l’utilisateur qui est libre.
    Et si tu nies, ça ne fera que confirmer que tu as quelque chose à cacher !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *